Lefa - Bi chwya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lefa - Bi chwya

Message par Admin le Ven 18 Aoû - 1:21

Voilà : le dernier extrait a été dévoilé en avance sur YouTube. C'est le 5ème extrait au total et le premier vrai sons très large dans lequel il n'y a pas vraiment de texte (contrairement à Rouler et Popstar qui restaient très verbal en comparaison).

Mon avis ? Je pensais être déçu, car généralement mes sons favoris sont les sons les plus raps. J'ai pensé voir venir une chansonnette facile dépourvu d'intérêt et de qualités, faites avant tout pour vendre, bref une niaiserie.

Qu'est-ce qu'on a au final ?

Un sons extrêmement bien conçu. Je m'attendais à le charcuter, mais sommes toute l'exercice se révèle impossible. Et pas parce que "j'apprécie Lefa en général", parce que je tiens à etre le plus dur avec mes favoris (la preuve en est avec S.pri Noir) car ils suscitent le plus d'attentes.
Déjà, je ne suis pas le genre de personne a m'abrutir sur du Despacito ou sur tout autre sons commercial latino et chantant. Je me tiens généralement à l'écart de ce genre de projet parce que je ne suis pas masochiste, aussi j'ai peu de référence musicale concernant le type de sons qu'est Bi chwya. Tout au plus je peux dire ce que j'aime ou pas et l'expliquer mais en aucun cas le comparer avec quoique ce soit d'actuel. Si tout d'un coup on me dirait un truc du style "mais, c'est un plagiat ou tres fortement inspiré par..." (comme nombre de prod de A2C, tel Boucan qui en rappelle d'autre ou Loin/Lean On) alors j'invaliderai le sons car l'artiste n'aura clairement pas travaillé pour et nous aurait pris pour des cons au passage.

De ce fait quand je dis que je hais la Pillule Blue de MCAR ou EI, c'est parce que ces projets ne me donne ni la satisfaction de les voir aboutit, ni inspiré, ni appréciable à l'oreille.

Or là c'est tout le contraire avec Bi chwyia. La guitare cainfr, tres à la mode pour certain afrotrapeurs, qui accompagne le morceau, modulant son rythme, est la première raison qui me fait bouger la tête. Là-dessus vient se greffer la voix de Lefa. Les refrains sont relevé également par des voix lancés en écho qui donne presque un air aérien au sons, le rendant harmonieux. Le sons est plaisant, addictif. Et même un petit message en filigrane, presque un clin d'oeil, sur le Retour de la Sexion d'Assaut.

C'est une évidence : Lefa ne réinvente pas la roue. Mais il exécute en vérité extrêmement bien le peu qui a été nécessaire à la réalisation du morceau, qui a toute les chance de devenir un hit. Artistiquement, Lefa est ici dans la continuité de ce qu'on a pu voir auparavant (je parle des précédent extraits) : Bi chwya, c'est un très fort marqueur de SON identité en tant qu'artiste, et c'est ce point totalement fondamental qu'il a compris. Cela dénote une lucidité rare dans le monde du rap. L'arrangeur de la Sexion, l'a, semble-t-il, toujours compris, et de cette façon, il nous en donne encore la preuve.

Ce n'est que ma théorie mais a l'évidence, avec Bi chwya on touche le cœur même de ce qui fait de Fall un vrai Visionnaire. J'imagine que d'autres avis viendront contrer mon analyse. Mais c'est ce que je pense vraiment, tout comme je pense que cet album s'annonce comme encore bien plus révélateur de la recette qui a permis à Lefa de devenir l'artiste qu'il est aujourd'hui.

Admin
Admin

Messages : 220
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://9eme-zone.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lefa - Bi chwya

Message par Neil le Ven 18 Aoû - 11:31

Mouais, pas mal

Premier point positif : le son est bien produit. La guitare cainfri samplée sur des kick et pas une rythmique coupé-décalé ça apporte une sorte de mélange de ce qu'on a l'habitude d'entendre, et tout en étant original, ça sonne bien. GG Jo.a

Ensuite, Lefa pose bien dessus. En même temps j'ai envie de dire, citez-moi une prod sur laquelle Lefa a mal posé durant sa carrière... si personne ne trouve c'est normal Very Happy Normalement je suis comme toit Admin, pas du tout du genre à m'ambiancer sur du latino à faire des pas de danses déhanchés pour aborder la fille facile de la soirée. Et dans les pera, la tendance Despacito, je veux parler des Lartiste KeBlack et autres chanteurs de RnB qu'on trouve classés rap à la fnac, ça me gave encore plus. Donc c'est clair que ce genre de flow chantonnés ça me parle pas, c'est d'ailleurs pour cette raison que je suis certain de ne pas écouter Bi Chwiya en boucle.
Mais là, déjà au niveau de la prod bien arrangée et du fait que Lefa ne force pas trop la chansonnette rend le truc carrément écoutable (c'est ce que n'avaient pas réussis à faire deux dénommés Diallo)

Par contre même si on pouvait pas en attendre des masses, lyricalement c'est quand même bien pauvre contrairement aux précédents extraits. La seconde moitié de chaque couplet se répète dans le son, et ça c'est vraiment quelque chose qui me gonfle dans un son. Vraiment ça donne l'impression soit d'un gros manque d'inspi soit d'une grosse flemme de gratter. Puis bon le son ne raconte rien à part qu'ils sont entre gavas et qu'ils refont le monde avec leur teille de jack. Et aussi bidon que soit ce thème c'est vu vu et revu dans le pera, donc encore une fois, nul. J'avoue que ça rassure la phase sur le Retour car beaucoup ont flippés sur celle de Black M dans l'extrait de Death Note, vous voyez sans doute de quoi je parle ?

Pour conclure, son pas extraordinaire pour ne pas dire oubliable, mais écoutable quand même. Et il sera peut-être mieux perçu à nos oreilles de puristes dans la continuité de l'album plutôt qu'en single seul

Neil

Messages : 222
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum